Des documents patrimoniaux vous sont présentés dans la rubrique "Zoom".

 

 

Découvrons ensemble un document de notre fonds Périn : Comparaison des anciens poids et mesures du Soissonnais, à ceux de la République française. Par Grandin, arpenteur-géomètre, à Soissons, rue Antoine.

 

Les amateurs de documents anciens ont parfois eu l’occasion de rencontrer les termes “pieds”, “toises”, “pichets”, “arpents”, “grains”, “muids”, …. Se représenter ces volumes et dimensions ne nous est pas chose facile, cela ne l’était pas non plus sous l’Ancien Régime car de nombreuses particularités locales existaient ou variaient d’un régime à l’autre.  La France a ainsi compté à cette période jusqu’à 700 unités de poids et mesures. 

 

De Vailly à Pierrefonds, en passant par le comté de Soissons, les longueurs, superficies, poids de solides ou liquides ne se mesurent donc pas de la même manière. L’arpenteur-géomètre Grandin, à la fin du 18e siècle, nous explique les correspondances entre ces unités locales et les nouvelles mesures de référence apparues après la Révolution française : le mètre, l’are, le litre et le gramme.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.