Ceija Stojka

Auteur(s) La Maison rouge (Paris)
Titre(s) Ceija Stojka : une artiste rom dans le siècle = a Roma artist in the century : [exposition, Paris, la Maison rouge-fondation Antoine de Galbert, 23 février-20 mai 2018 / [Gerhard Baumgartner, Philippe Cyroulnik, Patrick Williams... [et al.] ; avant-propos, Antoine de Galbert ; traduction de l'anglais vers le français, Jean-François Allain, de l'allemand vers le français,François Mathieu, du français vers l'anglais, Charles Penwarden].
Editeur(s) Lyon : Fage, 2018.
Résumé L'exposition de La maison rouge réunit pour la première fois en France plus de cent cinquante oeuvres de l'artiste rom Ceija Stojka, née en Autriche en 1933. Déportée à l'âge de dix ans, elle survit à trois camps de concentration, Auschwitz-Birkenau, Ravensbrück et Bergen-Belsen. C'est à cinquante-cinq ans, qu'elle rompt le silence et se lance dans un fantastique travail de mémoire, lequel donne naissance à plusieurs récits et à plus d'un millier d'oeuvres, encres, gouaches et acryliques sur toile ou papier, alors qu'elle est autodidacte. Elle devient ainsi la première femme rom rescapée des camps de la mort à témoigner de son expérience concentrationnaire, contre l'oubli et le déni, contre le racisme anti-rom ambiant en Autriche et en Europe. L'ensemble de ce qu'elle laisse à sa mort en 2013, donne la sensation d'un grand journal sans chronologie, où peintures et écrits, s'entremêlent pour restituer les souvenirs cauchemardesques d'une enfant sur ce qu'on appelle Samudaripen ou génocide tsigane. Ce catalogue, réalisé à l'occasion de l'exposition, s'attache à restituer fidèlement l'esprit de l'artiste, sa singularité, sa force de vie et dévoile un travail pictural hors du commun.
Notes Les textes en français ou en anglais sont accompagnés de leur traduction anglaise ou française. Les textes de Ceija Stojka en allemand sont traduits en français et en anglais. - Extraits des écrits de Ceija Stojka : "Je rêve que je vis ? Libérée de Bergen-Belsen", traduit de l'allemand par Sabine Macher, édtions Isabelle Sauvage, 2016 et de "Auschwitz est mon manteau et autres chants tsiganes", traduit par François Mathieu, éditions Bruno Doucey, 2018. Notes bibliogr.
Sujet(s) Stojka, Ceija (1933-2013) ** Catalogues d'exposition
Tsiganes ** Autriche ** 20e siècle ** Dans l'art
Tsiganes ** Guerre mondiale (1939-1945) ** Camps de concentration ** Dans l'art ** Catalogues d'exposition
Collation 197 p.. ill. en noir et en coul.. 28 cm
Ajouter à une liste
Réserver

Exemplaires

Exemplaires : Ceija Stojka
Titre Section Support Cote Localisation Situation Utilisation Date retour Nbr Réservataires
Ceija Stojka AdulteLivre759.092 STOEspace DocumentaireSortiPrêt normal01/10/20180

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Autres enrichissements

Appartient aux sélections

Vidéos